Missionné par l’exécutif pour lutter contre le surendettement, le député LREM Philippe Chassaing estime que certains nouveaux usages bancaires devraient être mieux encadrés pour protéger les clients. Son rapport devra être rendu le 31 juillet.

Alors que l’exécutif craint que la crise économique ne débouche sur une vague de surendettements, Matignon et Bercy ont décidé d’y voir plus clair. Le député Philippe Chassaing a ainsi été missionné pour produire un rapport sur la situation du surendettement en France. Ses réflexions devront être remises d’ici le 31 juillet.

La situation est paradoxale, car les chiffres de la banque de France sont pour le moins rassurants. A date de mars, la quantité de “primo déposants”, les ménages victimes de surendettement pour la première fois, n’a jamais été aussi faible depuis la création de la procédure en 1990. “On voyait que le niveau était au plus bas, ce qui est pour le moins étonnant car traditionnellement dans une crise économique, le surendettement progresse souligne Philippe Chassaing, parlementaire de la majorité. Cela suscite donc de l’espoir et de l’inquiétude”.

Share This

Partagez

Partagez cette information !